Une consultation ostéopathique dure en moyenne entre 45min et 1h.

Elle est organisée en plusieurs phases :

 

L’anamnèse :

Le patient expose sa demande. L’ostéopathe va poser des questions concernant le motif de consultation, les antécédents (médicaux, traumatiques, chirurgicaux, familiaux, etc…) et les habitudes de vie, afin d’avoir une vision globale du fonctionnement du patient. Il pourra demander de consulter les examens complémentaires qui auraient été réalisés (récents et/ou anciens).

 

L’examen clinique :

Lostéopathe va pratiquer des tests médicaux dans le but de mettre en évidence une éventuelle pathologie qui ne serait pas de son ressort. Si tel est le cas, il peut décider d’adresser immédiatement le patient vers un médecin ou aux urgences.

 

Les tests ostéopathiques :

L’ostéopathe va effectuer des tests de mobilité sur l’ensemble du corps visant à trouver les blocages (qu’on appelle “dysfonctions ostéopathiques”), afin de déterminer l’origine du motif de consultation.

 

Le traitement ostéopathique :

L’ostéopathe va choisir parmi un grand nombre de techniques (ostéo-articulaires, tissulaires, viscérales, crâniennes…) celles qui sont les plus adaptées selon l’âge du patient, ses antécédents, et les éléments retrouvés lors de l’anamnèse et des tests. Le but est de restituer la mobilité au corps et de lui permettre de se rééquilibrer. Chaque technique sera expliquée.

 

Les conseils :

Un traitement ostéopathique agit pendant et après la consultation ; le corps continue d’intégrer les informations et “travaille” pendant une période variable pouvant aller jusqu’à plusieurs semaines pour se rééquilibrer. Pour favoriser cette auto-guérison, l’ostéopathe pourra préconiser des étirements, donner des conseils alimentaires, posturaux, etc… , et éventuellement l’orienter vers d’autres thérapeutes dans une dynamique de prise en charge globale.